Un programme de formation accélérateur automobile pour Tecal-Verbrugge

  • Blog

Lucid Air

Comme l’explique le directeur général Yann Gourvil, la famille Verbrugge a investi à Vire Normandie il y a quelques années, un partenariat corporate s’est instauré entre le site historique de Lille et le site virois pendant quelque temps. Puis, en 2018, la scission a permis l’indépendance de la structure normande, qui compte aujourd’hui 30 salariés.

Cet article a pour objectif d’annoncer une bonne nouvelle, à savoir que l’entreprise TECAL a rejoint en octobre dernier un dispositif national, sélectionnée sur le volet par la Banque Publique d’Investissement et la plateforme PFA filière automobile et mobilité, pour un programme de formation accélérateur automobile.

Tecal-Verbrugge et la filière automobile

Membre du réseau excellence 2020 de BPI France, l’entreprise spécialisée dans l’anodisation, forte de plus de 50 ans d’expérience, œuvre dans de nombreux secteurs industriels à l’échelle nationale et internationale. L’agencement et la décoration, l’architecture et ses sous-traitants, le secteur maritime et les industries cosmétique, ferroviaire et automobile font en effet partie de ses domaines de spécialisation. Au titre de ses compétences en matière de véhicules, qui lui ont récemment valu une reconnaissance de grande ampleur avec son implication dans la commande d’un nouveau marché pour la Lucid Air, l’entreprise implantée au cœur de la Normandie a été sélectionnée par la Banque publique d’investissement et la filière automobile et mobilité PFA. Ainsi, à la fin du mois d’octobre 2020, Tecal-Verbrugge est entrée dans la 2session du programme de formation accélérateur automobile. Présenté par Yann Gourvil comme le dispositif phare de la BPI pour permettre aux entreprises de rebondir après la crise sanitaire, l’accélérateur, fortement subventionné par l’État, apporte beaucoup plus qu’un simple investissement financier.

Lucid Air

En quoi consiste ce programme d’accompagnement ?

Existant pour la 2e année consécutive, le programme d’accompagnement s’adresse à une vingtaine de chefs d’entreprises triés sur le volet. L’an dernier, une seule promotion concernait les Entreprises de Tailles Intermédiaires, réalisant entre 10 et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cette fois, une promotion de 23 nouveaux dirigeants, à destination des Petites et Moyennes Entreprises, réalisant entre 2 et 10 millions d’€ de chiffre, sera accompagnée pendant une durée de 12 mois. Visant à soutenir les PME à fort potentiel de la filière pour maximiser leur croissance et assurer la reprise de leur activité, il a fait naître de la fierté chez les dirigeants et salariés de TECAL-Verbrugge Vire. Reconnaissants de cet accompagnement, ils comptent profiter de tous les modules inclus dans cette formation, riches de solutions adaptées à la situation de chacun. Mixant les séances collectives et individuelles, le programme ciblé et personnalisé de ce nouvel accélérateur comprend 3 temps forts que nous développons ci-après.

 Le programme pour Tecal-Verbrugge

Afin de permettre à chaque entreprise d’identifier et d’actionner ses leviers de croissance prioritaires, un diagnostic d’entrée et un accès à des modules de conseil constitue le préambule de la formation. Ensuite, cinq séminaires, en partenariat avec l’école à la grande renommée Centrale Supélec, permettront aux 23 chefs d’entreprises de décrypter les tendances de la filière automobile et d’autres filières industrielles, mais aussi de nourrir la réflexion stratégique du dirigeant et de renforcer ses compétences. Honoré de faire partie de la sélection, Yann Gourvil remercie l’État et les structures décisionnaires, car “20 000 euros ont été mis sur la table, pour une formation qui en coûte 28 000”. Le directeur général de TECAL-Verbrugge est ravi de participer à ce projet, en extérieur avec ses pairs, animé par des intervenants de haut vol. Si le troisième volet de l’accompagnement accélérateur automobile stipule la mise en relation avec des acteurs reconnus de la filière et l’intégration à la communauté nationale des Accélérés Bpifrance, il n’en demeure pas moins qu’une session de 5 jours sur site, en compagnie d’un auditeur, fait également partie du programme.

Enfin, à la question des échanges avec la promotion des dirigeants d’ETI, Yann Gourvil répond : “nous serons peut-être amenés à nous rencontrer mais la formation n’est pas commune. N’ayant souvent pas la même approche ni la même culture d’entreprise, car ils interviennent souvent en multi-sites, nous intégrons un cursus différent”. En effet, ce groupe, également constitué de 23 dirigeants, débute une formation plus longue, à savoir 18 mois, et ses 6 séminaires se dérouleront en partenariat avec l’institution HEC.

fren
isoiatf

Liens

Mentions légales
Politique de confidentialité
Conditions générales de vente
Contact
Plan du site
Conception WEBSHOPMPINGFRANCE mini Logo © 2018 -

 

Usine & siège social

ZI du Gast
1, Rue de l'industrie
14500 VIRE NORMANDIE

TÉL : +33 (0)2 31 09 02 96

Certifications